TitaBlogskaïa

Lingua

In Uncategorized on 10 janvier 2020 at 1:12

Apprendre une langue c’est la tremper dans la musique. J’ai fondu mes rêves et l’anglais en écoutant Bowie, je me suis réveillée un matin bilingue de tout l’United Kingdom. J’ai bu cuba libre de la movida à Valladolid et à Madrid et les dangereuses drogues des années 80 en aimant un Espagnol. Je devine d’être allemande parceque j’en suis. Je chante en italien parcequ’ils ont tout dit. Les arabes m’ont appris l’insulte dans la rue et Habibi. Je reconnais le russe dans robota et pravda et dans les couleurs de Kandisky. Je reconnais aussi tout le silence quand je n’ai plus de mots. Je suis grecque quand je plonge avec toi dans la Méditerranée.

Julia l'encadreuse et l'Amour

In Uncategorized on 10 janvier 2020 at 12:47

En juillet ce sera l’Amour chez Julia. Elle me donnera tout l’espace qu’il faudra pour l’exposer et j’y suis déjà et je le veux. Ce sera l’Amour et rien d’autre et j’ai deux saisons pour le peindre. Je ne me souviens pas très bien de l’effet que ça faisait mais justement, ça ira. Julia a déjà préparé les cadres où enfermer le peu que j’en sais.

Du vin

In Uncategorized on 10 janvier 2020 at 12:38

Combien le vin m’a sauvée. Combien le vin m’a acquise à de nouvelles amitiés. Combien je t’ai laissé m’envahir pour aimer. Et comment tu m’as permise. Tout les alcools sauf toi. Toute couleur sinon tes robes. Tout le goût de tes jambes, de la coulure sur le verre gracieux où je marque le rouge de ma bouche et la graisse de mes doigts malheureux. Tout ce que tu m’as fait chanter dans mes dessins. Tous les matins que tu as plombés dans ma vie.