TitaBlogskaïa

Bullet

In Uncategorized on 12 février 2020 at 1:42

Je n’ai plus le choix. Si tu es comme celà et que nous nous entendons bien, je te prendrai. Pas tout au pied de la lettre, ce serait trop carabiné. Contente toi de me prendre et dans l’immense plaisir qui en surgirait.

Que la chair exulte

In Uncategorized on 12 février 2020 at 1:32

Au début, était la chair vierge. Mon corps se fourbissait d’elle. A quinze ans j’étais l’athlète aux cuisses pleines, au soufffle qui exulte, à la sueur des ados, au petit short rouge. Je prenais tous les risques, je tirais sur le joint, je prenais tous les sons d’appeaux pour mes maris futurs. Je n’avais même pas encore touché à un amant. J’avais un vélo et je faisais du ski avec un fuseau qui me rendait élégante sur les pistes. Ce soir j’écoute le frison de mes poils sur les cuisses.

Fame

In Uncategorized on 12 février 2020 at 1:17

Moi j’ai faim. Ca ne se dit pas parcequ’il y a tellement de pauvres. C’est indécent. Je sais bien de quelle faim je parle. Celle qui renacle et qui me fait dire au moins un truc chaque jour, une photo, un mot, un message, une envie de te voir apparaître. J’ai tellement flirté avec le dégoût de la bouffe et de la gastronomie, j’ai tant zappé les Master Chefs et leurs recettes, oublie. Je ne mange rien, je vole. Je suis plus légère que toi, je monte les marches du métro quatre à quatre et toujours plus haut, ça me rend high.