TitaBlogskaïa

About Sex – No filter – Chapter 4

In Uncategorized on 8 octobre 2019 at 2:20

A cette époque ma nourriture érotique :

SAS,

PHOTO Magazine,

Union,

David Hamilton,

About Sex – No filter – Chapter 3

In Uncategorized on 8 octobre 2019 at 2:08

Au début je ne savais pas trop ce que c’était. J’avais envie mais surtout il fallait que je me débarrasse de ne rien connaitre. Je me suis assurée de ma protection auprès des femmes du Planning Familial. J’ai pris des seins et des fesses.

C’est arrivé. Tu as fumé une Gauloise à le fenêtre. J’ai eu affreusement honte d’avoir menti comme quoi je l’avais déjà fait l’amour, alors que non. Le lendemain, un autre type est venu qui me convoitait depuis longtemps, il a senti, il m’a plaquée à terre pour me prendre. Une charpie. Vient l’amour.

About Sex – No filter – Chapter 2

In Uncategorized on 8 octobre 2019 at 1:47

Je voulais dire avant tout et pour que cela soit clair : j’aime les hommes et j’aime le sexe avec eux. J’aime le sexe des hommes. Les hommes est mon sujet d’étude préféré et Jean-Yves Raffort, psychanalyste, est le mieux placé pour témoigner de mon acharnement à comprendre. C’est quoi être un homme ? Comment il fonctionne et combien je suis sensible à ses variations d’humeur, ses faiblesses, sa gloire, ses coquetteries et son désordre.

Les hommes, je les aime. Je veux dire que je ne peux pas faire sans eux. Par exemple faire un enfant. Putain ce n’est pas rien. Mais outre ça, j’alpague l’autre sexe. Cela semble crétin mais je ne suis pas d’un genre seul, esseulé qui ne me suffise qu’à moi-même. Je vais t’aimer toi l’autre, je vais tout faire pour entendre l’amour, je vais tout faire pour que tu me prennes et pour t’aimer complètement. Même si nous sommes malheureux, j’aurais tout fait de notre complémentarité, ce n’est pas grave que nous ne entendions pas, nous ne sommes pas faits pour nous entendre, nous sommes faits pour nous embrasser, pour nous étreindre, pour faire des petits, pas forcement pour nous aimer toute la vie.

Boum ! Tu croyais quoi ? Que j’allais t’abandonner compagnon au prétexte que je ne comprends pas comment tu fonctionnes ?