TitaBlogskaïa

Marrons chauds

In Uncategorized on 28 novembre 2018 at 2:01

Heureusement que je suis bien ici

Que personne ne me lit et que je n’ai de compte à rendre à personne

Ce soir, mon Dieu 
Je suis acculée à l’Automne 
au grand chagrin des jardins qui étouffent sous les feuilles, à une semoule complète,

au riz au lait dégoutant 

Mon Dieu, j’ai perdu l’amant que j’aimais 



Spinoza

In Uncategorized on 28 novembre 2018 at 1:43

La discipline qu’il faut pour atteindre le bonheur

Sans vous

In Uncategorized on 20 novembre 2018 at 5:04

Je te remercie, toi et puis toi et toi aussi

de ne pas m’avoir écrit cette nuit un mot qui m’aurait convaincue d’être autre que celle que je suis devenue