TitaBlogskaïa

Archive for mars 2019|Monthly archive page

Urgences

In Uncategorized on 28 mars 2019 at 2:10

Je t’aime aux tâtons de nos générations, aux frontières numériques, de quand tu n’étais pas né, de quand vous nous avez coiffés au poteau sans savoir parler. Je te rapportais ce soir de façon intelligible mais tu n’as rien entendu comme si je devais revoir ma copie de t’aimer. Je t’ai affranchi d’un truc immense dont tu n’auras de cesse de me faire oublier, moi dans l’eau du bain. Je fouetterai d’autres chats.

Pond

In Uncategorized on 27 mars 2019 at 2:13

Les hommes mentent. C’est affreux. Leurs mensonges reviennent toujours à la surface de cette marre qui a d’ailleurs la couleur de tes yeux. Ce vert bizarre dont je cherchais la nuance. Tous les hommes mentent et tu es l’un d’eux.

Shéhérazade

In Uncategorized on 26 mars 2019 at 3:17

La nuit m’est obligée. Quand je l’y invite, elle est pieds et points liés. Elle finira avec moi.

Abstention

In Uncategorized on 26 mars 2019 at 3:11

J’ai peint un Cosaque blessé à la tête d’une anémone. Ce n’est pas toi ni personne. C’est le vote que je ne mettrai plus dans l’urne.

Diète

In Uncategorized on 26 mars 2019 at 3:08

Du coup j’ai fait d’autres choses, comme rendre la maison propre et susceptible.

Reporté

In Uncategorized on 24 mars 2019 at 1:05

« Ce qui me bouleverse, ce n’est pas que tu m’aies menti, c’est que désormais, je ne pourrai plus te croire. » Nietzsche

Don’t mess with Me

In Uncategorized on 19 mars 2019 at 4:21

Demain, je serai puissante et belle. Tout sera oublié. Je n’y reviendrai pas. Je ne fouillerai pas pour m’assurer que je n’ai rien manqué, pour me prouver que j’ai bien été flouée et trahie, que tu me trompais déjà, que tu t’es rendu odieux pour que je te quitte. Je vous déteste. Je suis stupide. J’ai un cœur de chien. Je voudrais te dénoncer auprès de ton ancienne femme, lui dire que nous étions amants depuis si longtemps alors que tu lui mentais, et toi, je voudrais écrire à ta nouvelle femme pour la prévenir que tu es un alcoolique et un drogué, un voleur et surtout un traitre professionnel, et à toi joli, je voudrais te dire qu’il faut éviter de mentir, car je sens l’humeur des hommes.

Oblitérés

In Uncategorized on 19 mars 2019 at 4:04

Je ne souffre plus de Doligé, je ne bois plus avec Rozé, je n’arque plus avec Pont. Vous êtes rayés les mecs. Vous êtes de loin et de l’arrache. Putain.

Vœux pieux

In Uncategorized on 19 mars 2019 at 3:38

Je voulais que ce soit différent d’aimer, que je ne souffre plus, que je sois sure, que tu ne sois pas comme les autres.

Non Credo

In Uncategorized on 19 mars 2019 at 1:59

Les hommes et les femmes ne sont pas faits pour s’entendre. Juste pour s’accoupler, s’épouiller, se câliner, se pincer, élever un petit, mais pas pour se comprendre. Que je t’aime de mon âge où d’ailleurs, je n’y croirai pas. Je ne crois pas aux hommes. Je ne crois pas aux femmes non plus. Je ne crois en personne et on me le rend bien.