TitaBlogskaïa

Archive for avril 2021|Monthly archive page

La Chaleur Humaine

In Uncategorized on 15 avril 2021 at 12:05

Je te vois, je te retrouve et c’est la chaleur humaine, tu exploses dans mes bras, je sens tes bruits de voix, tu éructes, j’ai tellement envie de te serrer et mordre ta moustache.

Cheval de Troie

In Uncategorized on 5 avril 2021 at 9:30

Toi qui m’a quittée de la pire des façons

Ne viens pas sous le profil d’une Adèle Forget et les photos d’une fête pour toi.

De l’abandon

In Uncategorized on 5 avril 2021 at 8:32

Je suis une citoyenne abandonée , je ne crois plus en nos Institutions, je ne crois plus en en la Justice. Je vois que la France est corrompue jusqu’à l’os et que que tout est perdu. Je suis en colère et désarmée, je ne sais plus comment faire pour rester citoyenne. Je ne sais pas pour qui je pourrais voter. Je suis profondément déprimée par mon pays que j’aime tant. Je suis nationaliste et patriote et je pourrais être tuée à cause de mes idées aujourd’hui. Je pourrais être mise à terre et mortellement blessée par des personnes qui n’ont pas les mêmes opinions que moi. La démocratie n’existe plus et attend un grand régisseur des idées. Je n’ai jamais été aussi déprimée et inquiète pour mon pays.

Pamphlet

In Uncategorized on 4 avril 2021 at 8:09

Je me regardais à travers la lumière de l’appartement du boulevard Davout Tout creusait mes traits surtout à cause du soleil qui nous était refusé. La clandestinitié s’arrange des vides monstrueux que vous avez crées. Vous allez payer un jour de nous avoir abandonnés.

Hasta

In Uncategorized on 4 avril 2021 at 7:38

C’est la fin de ce beau, de ce merveilleux dimanche de Pâques à la campagne, je rentre. La Maréchaussée nous dit de rentrer vite fait alors que le soleil est si beau et qu’il nous appelle à nous embrasser sur les quais de Paris et nous faire des serments. Je vous déteste les Gouvernants, vous ne connaissez pas la vie des Gens, vous nous mettez à genoux, vous nous privez de travailler et de la moindre des rencontres sociales, des moindres étreintes amicales, vous nous interdisez de nous voir, de boire une bière sur un banc, vous martyrisez nos vies étroites, plaquées dans 40 mètres carré sans vue. Vous êtes des tyrans et j’aimerais vous en faire bâver un jour pour tout celà que vous n’avez pas vécu. Je suis chaque jour plus anarchiste, plus résignée à ma vie étrange solitaire et individualiste, je renonce à tout projet de votre société, je n’ai de solutions ni d’avis sur rien. Je n’ai pas envie de la suite.

Poisson d’Avril

In Uncategorized on 3 avril 2021 at 9:43

Fuyez !