TitaBlogskaïa

Archive for the ‘Uncategorized’ Category

BD Erotique

In Uncategorized on 2 avril 2019 at 1:04

Gilles Vranck

GCSziklay
JuanFranciscoCasas

Gilles Vranck

Cats, Wine and Tatoos

In Uncategorized on 1 avril 2019 at 1:25

Ce soir nous avons nourri notre bête. Celle qui est de nous connaître. Nous aimer. Cela prend du temps et du bon vin et de nous baiser les mains. Après, tout est possible. Je peux faire le pochoir de ton futur tatouage, tu peux miauler ce que tu ne peux pas dire et je te comprends.

Don’t

In Uncategorized on 31 mars 2019 at 4:06

J’aurai toujours une haine tenace pour cet ex et son étalage de vie sexy nouvelle de l’autre côté de l’océan. Et tous ces gens qui le congratulent. Je vais les virer d’avoir été les témoins de ce qui n’existe plus. L’histoire a été trop grave. Personne ne peut comprendre. Personne ne sait.

Maintenant ma vie est autre chose. J’ai du mal à m’y faire. Je continue de claquer la porte et de m’échapper comme si je pouvais fuir un nouvel homme alors qu’il me plait tant. Je reste à garder la main sur ma liberté qui n’est qu’une vue de l’esprit. Comme avant, comme si je fuyais encore le bourreau et ses mots dégueulasses. Il faut croire que ce n’est pas si simple de s’y remettre, à fabriquer un peu de confiance ou tout ce que vous voudrez de la sagesse des magazines. Je ne suis pas compliquée à vivre mais je suis complexe et je mijote des envies de meurtre et de rébellions. Le tout est de ne pas passer à l’acte.

Ce que j’apprends dans tes bras nouveaux que je quitte avant deux heures dans la nuit, est tellement de mon infinie lacune, je ne savais rien de sa possibilité. Je n’en savais rien. Quelle chance mon Dieu, combien j’ai bien fait de souffrir autant avant de pouvoir jouir ainsi de toi aujourd’hui.

Urgences

In Uncategorized on 28 mars 2019 at 2:10

Je t’aime aux tâtons de nos générations, aux frontières numériques, de quand tu n’étais pas né, de quand vous nous avez coiffés au poteau sans savoir parler. Je te rapportais ce soir de façon intelligible mais tu n’as rien entendu comme si je devais revoir ma copie de t’aimer. Je t’ai affranchi d’un truc immense dont tu n’auras de cesse de me faire oublier, moi dans l’eau du bain. Je fouetterai d’autres chats.

Pond

In Uncategorized on 27 mars 2019 at 2:13

Les hommes mentent. C’est affreux. Leurs mensonges reviennent toujours à la surface de cette marre qui a d’ailleurs la couleur de tes yeux. Ce vert bizarre dont je cherchais la nuance. Tous les hommes mentent et tu es l’un d’eux.

Shéhérazade

In Uncategorized on 26 mars 2019 at 3:17

La nuit m’est obligée. Quand je l’y invite, elle est pieds et points liés. Elle finira avec moi.

Abstention

In Uncategorized on 26 mars 2019 at 3:11

J’ai peint un Cosaque blessé à la tête d’une anémone. Ce n’est pas toi ni personne. C’est le vote que je ne mettrai plus dans l’urne.

Diète

In Uncategorized on 26 mars 2019 at 3:08

Du coup j’ai fait d’autres choses, comme rendre la maison propre et susceptible.

Reporté

In Uncategorized on 24 mars 2019 at 1:05

« Ce qui me bouleverse, ce n’est pas que tu m’aies menti, c’est que désormais, je ne pourrai plus te croire. » Nietzsche

Exclusivité après déroute

In Uncategorized on 23 mars 2019 at 5:10

Comme nous sommes taiseux et de nature autiste et sensible, je te parle d’ici et après coup. Je sais que tu me lis première et je t’écris en conséquent. C’est quand même incroyable que certains soirs me livrent autant de toi dans la cuisine encombrée. Tu as la grâce de ne dire qu’à moi, je t’en prie. Je n’aime que toi.