TitaBlogskaïa

D’un coup d’un seul

In Uncategorized on 22 septembre 2022 at 11:25

Au lieu de rentrer courrir à ma peinture, je reste avec les gens. Je reste à ne rien faire et à les regarder passer sur cette terrasse libre et parisienne de l’avenue des Gobelins, ou de la rue Linné ou bien de la place Monge. Je me dis que ça ne va pa durer cette liberté et je m’en bacle. Je sens une catastrophe à venir et je fume avec une joie affamée, je bois aussi avant que tout nous soit enlevé.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :