TitaBlogskaïa

Nid vide

In Uncategorized on 30 mars 2022 at 12:36

Ta chambre deviendra une buanderie pour y mettre sur l’étendage distendu mes culottes et mes pulls lavés à la main. Tu vas partir avec tes mètres de mangas et les collisions de sons dont j’étais bercée. Je t’ai fait pour. Pour que tu me quittes. Armé, oui. Sans dettes. Prêt. Ce qui me manquera le plus n’a pas de nom. Comme je n’ai pas de canapé je ne finirai pas à son angle avec une bouteille de Martini à tuer le temps. Je sortirai, vois-tu, comme j’ai fait toujours, pour évtier de vaquer entre les deux courrettes grises et mon éternel tourment.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :