TitaBlogskaïa

Paris by night

In Uncategorized on 10 décembre 2020 at 12:50

Ceux qu’on voit la nuit maintenant sont les livreurs à trimer des commandes de KFC pour des blaireaux cramés devant leurs consoles. Les dealers de coke en galère de clientèle en mal de teufs font le siège téléphonique des listes de numéros qu’ils se refourguent comme autant de manes maintenant évanouies. C’est la crise et le paquet de clopes clandestin n’a jamais été aussi peu cher aux portes de Paris assiégées par des vendeurs mourant de faim et claquant des dents dans le froid.

Jamais le shit n’a été aussi accessible en aussi petite quantité. Fini le <jamais sous 50 euros> , maintenant tu peux acheter 10 € sans problème. Aux portes de Paris c’ est pas la même. On claque des dents avant de dormir dans les caves des restaurants fermés.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :