TitaBlogskaïa

Pasta siempre

In Uncategorized on 28 octobre 2020 at 11:02

Je tête la ciagarette électronique que tu as laissée au chevet de ton départ.

Je volute ce qu’il faut pour te sentir et vivre encore 24 heures après le discours du Président. Viens, de toutes façons, nous nous verrons toujours, nous serons renaclants et vilains et trop vieux pour avoir peur des règlementations pénibles et qui suent de tous les fronts. Plus que jamais j’aime 24 heures et les choses vite faites comme les pâtes du soir avec un quelconque arrangement. Se jeter dans la mer tous nus on verra plus tard, peut-être une autre année. Oh c’est t’aimer.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :