TitaBlogskaïa

Les Aventuriers d’Avril 2020 – 5

In Uncategorized on 18 avril 2020 at 1:56

Les enfants me manquent, ils sont enfermés pour que ne meurent pas les anciens. C’est affreux le soleil. Où sont ils passés ? Ils marchent dans les pas des grands. Ils n’ont plus l’Ecole, on leur avait interdit la Rue, qui avant déjà leur avait été dérobée, l’enfance à Paris, ce n’est plus une photo de Boubat et aussi les parcs et les jardins, les petits squares pisseux squattés par la misère, fermés à la moindre secousse sociale, ou moindre vent, on leur vole le droit de faire du bruit, de manger de petites choses trouvées sur le bitume, de dire des gros mots, de sonner aux portes, de se traiter entre eux de sale machin, de regarder des femmes nues par le trou des serrures, de malmener de petits chats, de jeter leur ballon sur le portrait du Président, de s’ennuyer du système, d’être innocupés dans leurs culottes, de jalouser leurs frères, de détester leurs soeurs, de vouloir que jamais leur mère ne se remarie, qu’elle n’ait qu’eux, qu’elle ne consacre qu’à eux, pour la vie. C’est vous la vie les enfants, on vous a faits pour Elle qu’on n’imagine même pas.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :