TitaBlogskaïa

Patrice le Septime

In Uncategorized on 22 février 2020 at 2:21

Je tiens ma ligne de conduite comme ceux qui conservent leur amante historique.

Tu m’auras au revers de l’ensemble et on s’en accomodera. Surtout ne change rien de la vie acquise et des enfants qui dorment dans cette odeur du matin. Je suis auprès du chauffeur dans ce bus vide, vétue de cette capuche oùt tu viens me démasquer pour rien. Les vacances seront. Les enfants sont des filles et combien je t’admire leur coltine et d’en faire des femmes. Combien tu me manques.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :