TitaBlogskaïa

Mon amant

In Uncategorized on 4 février 2020 at 11:36

J’ai un amant qui a la puissance de se proposer de l’être

Je le connais depuis très longtemps, de quand nous étions jeunes.

Il écrit tellement bien que je vous transmets son texte :

Nocturnes

« Je rêve que je vole mais que je reste cloué au sol si quelqu’un me regarde. Je rêve que je me déplace sans bouger et que c’est l’espace qui tourne autour de moi. Je rêve que je croise les flics dans une voiture volée. Je rêve que je croise les flics avec de la came plein les poches. Je rêve que je croise les flics la bite à l’air. Je rêve d’algorithmes. Je rêve que je vais au ski et qu’il n’y a pas de neige. Je rêve que je vais au ski et que j’ai oublié mon matériel. Je rêve que je vais au ski, qu’il y a une poudreuse fantastique, un ciel de création du monde, personne sur les pistes et que je fais des sauts incroyables de plusieurs centaines de mètres de haut et de long. Je rêve que je fais un footing avec mon père. Je rêve que je retourne en Algérie et que ma mère est toujours vivante, « j’étais en voyage » me dit-elle, et j’appréhende de me réveiller parce que je sais que c’est faux. Je rêve que je me regarde dans un miroir et que je n’ai plus de dents, plus de lèvres et que ma peau est recouverte de pustules. Je rêve que je me regarde dans un miroir et que je suis noir, puis blanc, puis re-noir, et à nouveau blanc, et dans tous les cas extraordinairement beau. Je rêve que je chie dans un coffre-fort rempli de pièces de cinq centimes. Je rêve de vases communicants. Je rêve que mon frère est enfermé dans une malle et qu’il hurle « sors-moi de là, je t’en supplie sors-moi de là ! ». Je rêve que mon adjudant-chef du 6ème Bataillon de Chasseurs Alpins me demande de le baiser mais je n’y arrive pas alors il me flanque 7 jours d’arrêts. Je rêve que j’entre dans une pièce vide et que ça me terrifie. Je rêve que je navigue en eaux troubles. Je rêve que j’embrasse une femme sublime, et puis elle se met à rire et dit « tout ça n’a aucun sens » et quelques jours plus tard j’embrasse effectivement cette femme sublime et c’est merveilleux jusqu’à ce qu’elle se mette à rire et dise « tout ça n’a aucun sens ». Je rêve ensuite que cette femme est un varan de Komodo, mais je continue de la désirer malgré tout, peut-être même encore plus fort. Je rêve que je ne vois pas ce que je devrais voir. Je rêve que je vois ce que je ne devrais pas voir. Je rêve que je suis convoqué au commissariat. Je rêve que j’en sors une bien bonne et j’éclate de rire si fort que ça me réveille et je continue de rire et je suis tellement content de ma blague que je réveille la personne qui dort avec moi pour lui raconter, mais entre-temps j’ai oublié la blague, alors la personne qui dort avec moi se retourne en me traitant d’abruti. Je rêve que je cambriole un cabinet de médecin avec mon frère pour y piquer des dossiers compromettants. Je rêve que quelqu’un dit devant moi « un poète ne doit jamais tricher » et je réponds quelque chose de très grossier. Je rêve que j’hypnotise les gens dans la rue. Je rêve que je pleure et je ne sais pas si c’est de joie ou de tristesse. Je rêve que je dors. Je rêve que je rêve. Je rêve que je suis réveillé. Je rêve éveillé. »

Patrice Ramain

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :