TitaBlogskaïa

About

In Uncategorized on 16 novembre 2019 at 3:40

Je n’ai pas d’amoureux, je n’ai pas de prise, je n’ai pas de muse, rien ne m’amuse. Les salopes me diront que c’est de ma faute, que j’ai foiré d’avoir un mec qui ronfle à mes côtés. Non, moi je dis que je suis la reine de mon lit. Tu vois, Baby, quand je t’aimais, je partais quand c’était fini, je me jetais dans ton petit escalier déglingué, rejoindre la rue, ta rue qui était à deux pas de la mienne et je sentais encore ton sexe éclore et abonder entre mes cuisses nues. C’était ça. Personne ne peut l’envisager.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :