TitaBlogskaïa

Dans mes bottes

In Uncategorized on 30 octobre 2019 at 12:14

Ici est ce que j’aime le mieux. J’écris dans le vide intersidéral où je suis incapable de discerner mes lecteurs. C’est ici que j’écris sans filtres. Je voulais dire que mes papiers étaient bien classés et que j’étais en règle et que je n’avais aucunes dettes. Tout est bien rangé. Si je disparais, tout sera clair à reprendre. Mettre en ordre la gestion de boîtes, la vie de patrons, leurs organisations. Ce n’était pas rien. Je l’ai fait. Et pour tous les hommes que j’ai aimés, c’est pareil. Je les ai aimés absolument et même s’ils m’ignorent et même s’ils ont oublié de me rendre la chose immense qu’ils me devaient, je suis grande.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :