TitaBlogskaïa

Paris août 2019

In Uncategorized on 8 août 2019 at 2:07

Je hais Paris au mois d’août. Sans les copains, sans les cafés, fermés, sans le boulanger, sans l’arabe parti au bled, sans ma vie. Paris, il ne reste plus que ton écume sale, tes clodos, tes clandestins, la marmaille qui sème la terreur sur les trottinettes et les vélos de la mairie à défaut d’avoir un endroit où se baigner. L’écume sale de ta ville, Paris, où les travaux défoncent tout et t’envoient la poussière des chantiers où personne ne travaille. Paris au plan d’été de la RATP, où il faut bien connaître les itinéraires si tu ne veux pas crever 20 minutes à attendre la prochaine rame et j’en passe des crevards qui te sautent à la gorge pour une clope et pourquoi pas ton sac et aussi un baiser ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :