TitaBlogskaïa

Misère de rompre

In Uncategorized on 12 juin 2019 at 1:45

Ma vie n’est plus logée entre tes jolies couilles que j’aimais et ta bite et ton dos si lisse et le ronflement de ma nuit devenue insomniaque de t’aimer. C’est fini Man. Tu n’auras plus rien de moi et tu t’en réjouis avant même d’en connaître le manque. Je te souhaite une belle vie d’Homme, de faire une truc arqué entre les jeux de geek, la Reine des Neiges et les boîtes de pizzas.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :