TitaBlogskaïa

Sans sel

In Uncategorized on 20 avril 2019 at 2:45

Il ne faut pas trop dire qu’on a l’immense chagrin des gamines, qu’on est déçue, qu’on les emmerde, qu’ils sont nazes et tous pareils, qu’ils aillent se faire foutre, que ce sont de porcs, que ça nous dégoûte d’être toujours en concurrence avec des putes, que c’est pas ça la vie et qu’il faut arrêter de mentir. Ce chagrin des gamines, toute la vie tu le boufferas, tu mangeras ta douleur. Après t’auras plus faim.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :