TitaBlogskaïa

Au bourreau

In Uncategorized on 13 février 2019 at 3:21

Je ne sais comment l’obsession de toi m’a brusquement quittée. Enfin Jésus. Tu te levais avec moi dans la poisse de tous les matins de ces années infinies, je t’injuriais le jour durant.

Maintenant je ne sens plus rien de cette terreur. Je me suis mise à serrer un autre corps qui me caresse enfin. Alors c’est vrai ! Avec le temps, tout s’en va.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :