blogskaia

Archive for 2018|Yearly archive page

51

In Uncategorized on 11 septembre 2018 at 1:59

Je fête les 51 ans de ma victoire comme de ma débâcle
Rien ne presse maintenant
Tout est consommé pour ceux qui n’ont encore rien vécu mais le reste est murissant et j’y tiens à mourir
Je ne règle même plus mes comptes avec mes amours passés
Je ne cherche même plus à aimer de nouveau comme avant
Je suis close et persiennes
Je n’ai plus assez de chair à faire exulter, je n’ai plus la force ni l’envie pour d’autres tourments d’aimer
C’est l’automne du corps et toutes ces histoires qui m’ont énervée
ne me rendent même plus jalouse alors que j’étais ta tigresse et la louve
C’est une grande peine, c’est un grand réconfort d’être devenue une autre femme

Publicités