blogskaia

Malaxe

In Uncategorized on 1 septembre 2015 at 10:42

Une femme au regard mâché par le Botox,

qui lui avait arraché les virgules du nez et les ailes du sourire.

Une face de méduse sans âge, sans la cartographie propre à la baise du temps, sans la joute face à l’outrage, sans pattes d’oie, sans rides du lion, sans sillons de la peine, juste chiffonnée, happée, livide, exténuée de courir après la fraiche joue d’antan.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :